Wednesday, 20 March 2013

Lolita smells like teen spirit

 

Je trouve un certain charme au film Kamikaze Girls, non pas parce que je le considère comme très bon, mais parce que je suis de cette génération de Lolitas qui s'étonnent toujours du fait que le style ne soit pas entièrement inconnu du peuple. Prendre conscience de l'existence de Kamikaze Girls, c'était redécouvrir ce que je pensais unique et exotique dans un contexte familier - l'exact sentiment de mon moi de seize ans apercevant pour la première fois une Pullip en boutique après les avoir longtemps imaginées comme des denrées rares apparaissant uniquement à ceux qui les cherchaient.

Je ne nie pas que ces rencontres ont souvent un petit goût d'amertume ; l'inaccessible a ses charmes, et il est parfois bon de se sentir un peu spécial. Cependant, lorsque l'on est passionné par le Lolita, il est agréable d'être représenté dans le monde de la fiction et d'être reconnu comme un groupe - a fortiori lorsque la Lolita d'avant Momoko n'est autre que la Dolorès de Nabokov.


Kamikaze Girls ne se prétend pas manifeste du Lolita. Au contraire, Novala Takemoto lui-même, dans la postface de l'édition américaine, écrit :

There are no leaders in the Lolita world. I am sometimes introduced as an authority on Lolitas, and enjoy overwhelming support among readers with Lolita tastes, but even so, if my assertions and opinions do not meet with their approval, I face harsh rebuke. Lolitas do not recognize any authority. They follow only the values they have chosen for themselves, regardless of what anybody might say.
(p213)

Le monde du Lolita ne connait pas de chef. On me décrit parfois comme une autorité sur les Lolitas, et je suis soutenu par nombre de lecteurs dont les goûts se rapprochent du Lolita. Pourtant, pour peu que mes assertions ou mes opinions ne leur plaisent pas, je fais face à leur dure critique. Les Lolitas ne reconnaissent aucune autorité, et ne suivent que leurs propres valeurs. Qu'importe ce qu'en disent les autres.*
(p213)

[*traduction anglaise par Akemi Wegmüller.
On notera que toutes mes traductions françaises sont rédigées à partir de la version anglaise, et il se pourrait donc que plusieurs subtilités de la langue me soient passées complètement au-dessus de la tête.]

Néanmoins, la culture Lolita étant une culture méconnue, toute représentation médiatisée influence profondément son image. Les écrits de Takemoto, à ce titre, ne sont pas sans conséquence pour la communauté. Pour cette raison, j'ai trouvé intéressant de découvrir la Momoko du roman, comparativement à celle du film.

Monday, 18 March 2013

Presque Otome

 
La tumultueuse saison des examens touche à sa fin. J'ai renoncé à être l'un de ces bloggeurs qui mettent régulièrement à jour leur site, mais je compte bien profiter de mes vacances pour poster un peu.
 
Je suis tellement d'attaque que j'ai même pensé à prendre des photos de ma dernière tenue, qui est par ailleurs vaguement Otome. La lumière ne faisant plus surface qu'entre deux chutes de neige, les clichés ont été pris à quelques jours d'intervalle : pas grave, je remets tout le temps les mêmes vêtements.
Pour peu que vous promettiez de ne pas regarder le désordre sur mon bureau, vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir.

 
 
 



robe Juliette & Justine - cardigan Angelic Pretty

Sinon, je ne sais pas si ça vous intéresse des masses, mais j'attends cette mignonne petite blouse Méta. Voilà près d'un an que je n'ai plus une seule blouse Lolita dans mon armoire, il était temps d'y remédier.




Wednesday, 23 January 2013

Je remets ça

Après une longue réflexion méditative, j'ai décidé de continuer à filmer mes petites vidéos dans mon coin. Je finirai bien par atteindre un niveau correct si je persévère.

Je tâtonne encore pour trouver un moyen d'insérer l'outfit rundown qui n'implique pas du texte flottant - en attendant, je vous mets ça en fin d'article.


Première tenue :
robe Juliette et Justine (portée sans jupon) - col roulé JCrew - béret vintage - chaussures vintage


Deuxième tenue :
robe Métamorphose - gilet Uniqlo - noeud "gros grain headbow" Btssb - chaussures AP "Tea Party" - rouge à lèvres Guerlain "L'heure bleue"


Un peu à la façon de ces gens qui portent la même paire de blue jeans jusqu'à usure et refusent d'en acheter une autre, je traîne le même headbow et les mêmes Tea Parties depuis cinq ans. La JSK Méta était par ailleurs ma toute première robe Lolita (merci Maman).

J'ai piqué la musique à Cranes, cette fois-ci : la chanson s'intitule K56 et se trouve sur leur super album Particles and Waves.

Friday, 11 January 2013

N'importe quoi

 
J'étais drôlement déterminée à présenter mes tenues sous format vidéo, mais je constate une nouvelle fois que ce qui semble facile aux autres est au-delà de mes compétences.
(Non mais sérieusement, regardez les vidéos de la superbe Jenn, le contraste est consternant)

Si la partie technique est un échec retentissant, je suis en revanche assez contente des coordinations, qui consistent en de très légères variations autour de la Sailor Doll OP de Beth.
Je dois également reconnaître que je me suis bien amusée à filmer cette chose, et que le résultat un peu effrayant m'amuse beaucoup.
 
Je laisse les plus courageux à cette merveille du septième art.

 
 

On notera par ailleurs que la musique que j'ai utilisée pour couvrir les sons de poltergeist provenant de mon ordinateur est tirée du deuxième opus du jeu vidéo Silent Hill.

Thursday, 3 January 2013

Ce béret est greffé à mon crâne

Mes vacances touchent à leur fin (c'est peut-être pour cela que j'ai l'air un chouïa dépité), et je doute d'être aussi rigoureuse dans la documentation de mes tenues lorsque je devrai les prendre en photo moi-même.
J'envisage vaguement le format vidéo, qui me plait drôlement lorsque les autres l'utilisent ; demeure cependant la question de mes possibilités techniques en la matière. J'essaierai de voir un peu quelle qualité d'image je peux obtenir avec ma webcam et de me familiariser avec les outils de montage dans les jours à venir.

Quoi qu'il en soit, voici ma tenue du jour.
 
 
 
Robe : Métamorphose "Sleeveless OP"
Chemise : IKKS
Béret : vintage
Chaussures : Dr Martens
Rouge à lèvres : Chanel "Excessive"

Wednesday, 2 January 2013

Ma petite soeur tient mes bonnes résolutions


Merci à elle de s'être armée de son appareil photo et de m'avoir pour la seconde fois tiré le portrait.
On reconnait son talent au fait que j'aime beaucoup cette série de clichés, bien qu'ils soient tous bons pour l'album désespoir.



 

 
Robe : Btssb "Flower Cart JSK"
Gilet : Uniqlo
Béret : vintage
Chaussures : Bass


Blog de mon aimable photographe

(La tenue date d'hier, mais poster deux fois le même jour aurait nécessairement impliqué qu'un trait moche se tire entre mes deux articles, ce qui m'aurait rendue malade de rage.)

Tuesday, 1 January 2013

Je laisse la parole - Lempicka

Je commencerai par souhaiter une excellente nouvelle année à tout le monde.

Plus je constate ma tendance à laisser ce blog à l’abandon, et plus je réalise que je n’ai, somme toute, pas grand-chose à y raconter.
Il est cependant certaines Lolitas dont je suis le parcours, parfois depuis plusieurs années – les questions que j’ai à leur poser reflètent probablement davantage de ma passion pour cette mode que tous les radotages dont je pourrais alimenter cette page.

J’ouvre le bal avec Lempicka, dont j’admire beaucoup l’impeccable style EGL. Celle-ci a récemment publié sur son Livejournal une série d’excellents articles sur sa vision de l’EGL en la liant aux propos de Mana.

Merci à elle de s’être prêtée au jeu et d’avoir si patiemment détaillé ses réponses.
Sur ce, comme je l’indiquais déjà dans le titre de cet article, je lui laisse la parole.